Douleurs de colonne vertébrale - Description et l’entretien

Avez-vous mal au dos ? Vous avez des difficultés à marcher, à vous lever ou à effectuer presque tous les mouvements ? il est possible que plutard, ces problèmes vous limiteront même dans votre travail. Le mal de dos est l’une des causes les plus fréquentes d’arrêt de travail.

Avertissement :Ne vous basez pas sur cet article ou tout autre article sur Internet pour établir un diagnostic. Seul un médecin peut poser un diagnostic. Ne retardez pas une visite chez le médecin et prenez votre santé en charge à temps.

Cherchez-vous une solution pour vos douleurs, œdèmes et inflammations ? Essayez la magnétothérapie pulsée 3D brevetée Biomag.
Actuellement, essai offert. Prenez rdv ici dès aujourd’hui. >>
Faire un essai
Douleurs de colonne vertébrale - Description et l’entretien
Photo : Douleurs de colonne vertébrale

Description des douleurs de la colonne vertébrale et causes de leur apparition

La colonne vertébrale est constituée de vertèbres cervicales, thoraciques, lombaires, sacrées et coccygiennes. Chaque partie de la colonne vertébrale peut être affectée par la douleur. Même les vertèbres individuelles peuvent être affectées.

Au total, 60 à 80 % de la population mondiale souffrent de douleurs lombaires au cours de leur vie, et 65 % d’entre eux souffrent d’une affection récurrente et de longue durée.

Il existe de nombreuses causes de maux de dos, souvent graves et handicapants au niveau de la mobilité.

La mauvaise façon de comment sont réalisées les activités quotidiennes habituelles est la cause la plus fréquente des douleurs.

La douleur peut être souvent causée par :

  • une mauvaise posture du corps,
  • un affaiblissement des muscles dorsaux et abdominaux,
  • un emploi sédentaire,
  • un travail impliquant levage de charges lourdes,
  • une charge unilatérale,
  • une activité physique insuffisante ou excessive,
  • un coup de froid,
  • stress et états de stress,
  • obésité,
  • des changements dégénératifs de la colonne vertébrale,
  • des blessures.

Cependant, les maux de dos peuvent également être causés par une soudaine hernie discale, des maladies de certains organes internes ou du stress pendant la grossesse.

Les douleurs de dos aiguës durent de quelques jours à quelques semaines. La douleur aiguë entraîne une limitation des mouvements.

Les douleurs de dos chroniques durent plusieurs mois ou reviennent plusieurs fois dans l’année, elles sont localisées à un endroit précis de la colonne vertébrale. La douleur chronique est souvent associée à des maux de tête, des troubles sensoriels ou des picotements dans les membres.

Traitement des douleurs de la colonne vertébrale – se débarrasser de la douleur

Le traitement des douleurs de dos est choisi selon leur cause. La solution la plus adaptée est proposée sur la base de l’examen de la motilité de la colonne vertébrale, du prélèvement sanguin pour détecter la présence des processus inflammatoires et de l’examen d’imagerie médicale.

La douleur est le plus souvent traitée à l’aide des anti-inflammatoires non stéroïdiens (inhibiteurs de la cyclooxygénase, anti-inflammatoires non spécifiques – Brufen, Diclofénac et autres) qui sont également utilisés pour soulager la douleur ainsi que pour réduire la fièvre et l’inflammation. Ces médicaments présentent moins d’effets indésirables en comparaison avec les corticostéroïdes qui agissent également contre l’inflammation. Dans les deux groupes, un suivi médical rapproché est nécessaire pour suivre les effets indésirables.

Des relaxants musculaires sont également administrés pour détendre les muscles.

  • Myorelaxants – médicaments provoquant une relaxation des muscles transversalement striés.
  • Antirhumatismal non stéroïdiens – médicament non stéroïdien agissant contre les douleurs, l’inflammation et la fièvre.
  • Aigu – état soudain et pressant avec symptômes intenses.
  • Chronique – état au développement lent et long.

 

La prévention idéale est de ne pas surcharger son dos et de faire des exercices physiques régulièrement. Des exercices personnalisés vous seront recommandés par un médecin rééducateur ou un kinésithérapeute.

La magnétothérapie pulsée à basse fréquence, utilisée pour soulager les patients avec ses effetsanalgésiques, anti-œdémateux, cicatrisants et anti-inflammatoires, a une place importante dans le traitement de certaines manifestations des douleurs de la colonne vertébrale.  Elle améliore la mobilité des articulations affectées et procure un soulagement général.

La possibilité d’utilisation à domicile constitue un avantage incontestable de ce type traitement qui permet au patient de poursuivre une rééducation intensive chez soi, sans devoir se rendre dans un établissement médical.

Il est également possible de commencer le traitement rapidement dès les premières attaques de douleurs.

Thérapie magnétique pulsée brevetée Biomag 3D. Comment ça marche ?

Le principe de base de la thérapie pulsée Biomag 3D est la génération de pulsions électromagnétiques. Ces pulsions traversent les vêtements et toute la profondeur du tissu jusqu’à l’endroit d’application ciblée. Les pulsions ont des paramètres biotrophes spécialement développés (par exemple, la fréquence, la forme, l’intensité), de manière à avoir la meilleure influence sur divers problèmes de santé.

En général, ce traitement sur le principe des pulsions électromagnétiques est appelé la magnétothérapie pulsée (en anglais PEMF).

En outre, la technologie brevetée 3D Biomag assure une forme plus précise et continue des pulsions, augmente la puissance, permettant aux pulsions d’agir de différents côtés

La magnétothérapie pulsée n’est pas destinée directement au traitement des douleurs de la colonne vertébrale. Le traitement ne peut être recommandé que par un médecin. Vous pouvez utiliser la magnétothérapie pulsée dans le cadre des douleurs de la colonne vertébrale pour agir sur la douleur, les œdèmes et l’inflammation.

Informations importantes

Lisez attentivement les instructions fournies par le fabricant et consultez un médecin au sujet de votre état de santé avant d’utiliser tout appareil médical.

Biomag® Lumina 3D-e est un appareil thérapeutique actif – dispositif médical destiné à être utilisé de manière indépendante ou associé à d’autres procédures et dispositifs médicaux comme thérapie de complément dans
le cadre d’un projet thérapeutique global.

Le but des applications de magnétothérapie pulsée Biomag® à basse fréquence est d’utiliser ses effets biologiques sur les tissus, de façon à ce qu’elles contribuent à l’atténuation de certaines manifestations (symptômes) de maladies. Il s’agit avant tout de douleur, oedèmes, spasmes, modifications de la microcirculation ainsi que d’aide à la cicatrisation et d’atténuation d’autres symptômes influençables par ces effets.

Des changements physiologiques dans les tissus surviennent suite aux applications de la magnétothérapie pulsée Biomag® en conséquence de l’atténuation de la douleur et avant tout de la vasodilatation induite des capillaires et pré-capillaires et des effets thérapeutiques ultérieurs qui en découlent :

  • antalgique – antidouleur, atténuation de la sensation de douleur
  • cicatrisant – avec aide à la régénération, effets anti-inflammatoires et antirhumatismaux
  • anti-gonflement – anti-oedémateux
  • myorelaxant – détendant les spasmes (crampes)
  • vasodilatateur – surtout amélioration de la microcirculation
  • métabolique et détox – accélère l’élimination des substances nocives et des métabolites issus du métabolisme

Conçu pour être utilisé sur la peau intacte, avec une couche de protection, par exemple une pièce de tissu jetable.

Lors de l’utilisation de l’appareil Biomag® Lumina 3D-e, il est nécessaire de notamment respecter les Principes de sécurité d’utilisation (p. 28) ainsi que les Contre-indications / Indications (p. 5) et d’utiliser l’appareil dans les conditions ambiantes prescrites.

Les informations de sécurité élémentaires sont également indiquées sur l’écran de l’appareil.

En raison des contre-indications énumérées ci-dessous, les appareils et applicateurs de magnétothérapie pulsée Biomag ne sont pas autorisés. Le non-respect des contre-indications peut nuire à la santé du patient ou de l’opérateur de l’appareil !

Si vous n’êtes pas sûrs de bien comprendre les contre-indications et principes d’une utilisation sûre, utiliser les contacts. suivants. Ainsi, vous éviterez des problèmes possibles.

  • Grossesse
  • Stimulateur cardiaque
  • Hémorragie
  • Menstruation
  • Tumeur
  • Sepsis sévère
  • Fièvre
  • Tuberculose active
  • Mycose au niveau de la zone d’application
  • Affection neurologique accompagnée de crises
  • Hyperfonctionnement thyroïdien
  • Glandes surrénales hyperactives
  • Myasthénie (Myasthenia gravis)
  • Maladies de l’hypothalamus et de l’hypophyse
  • Psychoses
  • Douleurs d’origine inconnue
  • Diagnostic non déterminé
  • Contradiction avec un traitement thérapeutique, prescrit par les professionnels de la santé

Si vous avez un applicateur de lumière polarisée AL16-LUM, d’autres contre-indications seront à suivre :

  • Un éclairage direct dans les yeux (s’applique lorsqu’une lumière polarisée est utilisée)
  • Dans les troubles métaboliques présentant une photosensibilisation de la peau et lors de l’utilisation de photo stimulants (la lumière polarisée incluse)

Effets secondaires :
Lors de l’application, il faut accorder une attention particulière aux patients atteints d’hypotension (ou avec tendance à l’hypotension) et d’hypertension.
Il faut évaluer les effets et utilisations individuels de la magnétothérapie selon l’état concret et les réactions de chaque patient.

En cas de réactions inattendues, interrompez les applications ! Il est recommandé de poursuivre l’application après un contrôle par le médecin traitant, sur base de ses instructions.

Cette liste de contre-indications est non exhaustive. Suivez toujours les contre-indications que vous trouverez dans la version actuelle des instructions d’origine. Ce manuel vous a été fourni par le fabricant avec votre appareil (il s’applique lors d’utilisation de la lumière polarisée)