Maladie ischémique des membres (ischémie) - Description et l’entretien

Trouvez-vous que vos membres sont froids ? Lorsque vous marchez, êtes-vous obligés de vous arrêter et votre sommeil est-il perturbé ? Vous pouvez souffrir d’ischémie. Cette maladie peut entraîner une nécrose et une ulcération des tissus. Au dernier stade de la maladie, le patient risque même l’amputation du membre.

Avertissement :Ne vous basez pas sur cet article ou tout autre article sur Internet pour établir un diagnostic. Seul un médecin peut poser un diagnostic. Ne retardez pas une visite chez le médecin et prenez votre santé en charge à temps.

Cherchez-vous une solution pour vos douleurs, mauvaise circulation sanguine ou des inflammations ?
Essayez la magnétothérapie pulsée 3D brevetée Biomag.
Actuellement, essai offert. Prenez rdv ici dès aujourd’hui.
Faire un essai
Maladie ischémique des membres (ischémie) - Description et l’entretien
Photo : Maladie ischémique des membres (ischémie)

Description de l’ischémie des membres et causes de leur apparition

L’ischémie des membres rend le flux d’oxygène et de nutriments acheminés vers les muscles et tissus actifs insuffisants. En raison de l’ischémie, le sang dans les membres des patients ne circule pas suffisamment, et lorsque ce phénomène est combiné à d’autres facteurs, cela se traduit par une cicatrisation lente des plaies, une apparition fréquente d’infections cutanées, voire la nécrose des tissus. En conséquence, il se produit un grand nombre de changements trophiques qui peuvent conduire jusqu’à l’amputation du membre.

La maladie ischémique des membres inférieurs est une maladie affectant les artères des jambes qui se rétrécissent et cela peut aller même jusqu’à leur occlusion.

La cause la plus fréquente de l’occlusion ou du rétrécissement des artères est l’artériosclérose (durcissement des artères), un thrombus (caillot de sang), la maladie de Buerger et la vasoconstriction des artères.

La maladie ischémique des membres supérieurs est beaucoup moins fréquente que l’ischémie des membres inférieurs. Une forme très courante est le phénomène de Raynaud qui est également connue sous le nom de « syndrome du doigt blanc ».

L’ischémie aiguë des membres se manifeste par une douleur soudaine et intense d’un membre, une pâleur du membre sans œdème, l’absence de pouls en dessous de la zone de l’occlusion de l’artère affectée, une incapacité à bouger le membre et des sensations de sensation altérée.

Le principal facteur de risque de la maladie est :

  • tabagisme,
  • manque d’activité physique,
  • âge avancé,
  • stress psychique,
  • obésité,
  • taux de cholestérol élevé,
  • hypertension artérielle,
  • diabète et autres.

Traitement de l’ischémie des membres – se débarrasser de la douleur

La maladie nécessite un examen vasculaire effectué par un professionnel et un traitement rapide en fonction du stade d’avancée et de la localisation de la maladie. L’objectif est d’améliorer le flux artériel et de préserver le membre. Pour cela, la chirurgie vasculaire joue un rôle très important afin d’assurer une circulation sanguine suffisante au niveau de la jambe affectée et de dégager l’artère pour renouveler la circulation sanguine (angioplastie, pontages…).

À long terme, il est impératif de ne pas reprendre des mauvaises habitudes et d’éliminer les facteurs de risque : arrêt du tabagisme, évitement du stress, perte de poids, régulation de la glycémie.

L’objectif du traitement pharmacologique est de réduire l’agrégation plaquettaire et la formation de thrombus (thérapie antiplaquettaire). Il s’agit principalement des manifestations au niveau des grosses et moyennes artères. Certains médicaments peuvent affecter directement les artères et provoquer leur dilatation (médicaments vasodilatateurs et traitement par perfusion).

Une ischémie aiguë des membres nécessite l’immobilisation du membre qui doit être recouvert et surélevé et le patient est traité par héparine, des analgésiques ainsi que des sédatifs.

Si le membre présente une plaie, des outils et des méthodes de cicatrisation doivent être mis en œuvre, tels que la cicatrisation des plaies en milieu humide ou la thérapie physique.

  • Modifications trophiques – modifications de la peau (la peau est plus sèche, plus froide, pèle, des défauts de peau apparaissent, il y a une perte de pilosité,…).
  • Maladie de Bürger (Thromboangiitis obliterans) – maladie caractérisée par une inflammation des artères et des veines des membres supérieurs ou inférieurs (surtout chez les fumeurs).
  • Vasoconstriction ou contraction des vaisseaux sanguins – processus au cours duquel les vaisseaux se rétrécissent, surtout les artères et les veines.
  • Artériosclérose – sclérose des artères en conséquence du dépôt de substances graisseuses sur les parois d’une artère.
  • Cicatrisation humide des plaies – méthode de couverture des plaies reposant sur le principe de création d’un environnement humide optimal dans la plaie.

 

 

Une activité physique et une rééducation régulières sont importantes pour améliorer la microcirculation (effacer la microangiopathie), dilater les petits précapillaires et capillaires et pour améliorer l’oxygénation et nutrition directe des muscles actifs et autres tissus.

La magnétothérapie pulsée à basse fréquence, ayant des effets vasodilatateurs, analgésiques, cicatrisants et anti-inflammatoires, a une place importante dans le traitement de rééducation de certaines manifestations de l’ischémie des membres. Elle n’affecte pas la lumière des artères moyennes et grandes, ces cas nécessitent un traitement antiplaquettaire, la perfusion et éventuellement le traitement chirurgical mentionné plus haut.

La magnétothérapie améliore significativement la microcirculation du sang oxygéné dans les membres atteints par son effet vasodilatateur des capillaires et les précapillaires. Elle réduit les processus inflammatoires, la douleur, accélère la cicatrisation des tissus endommagés et apporte un soulagement général.

La possibilité d’utilisation à domicile constitue un avantage incontestable de ce type traitement qui permet au patient de poursuivre une rééducation intensive chez soi, sans devoir se rendre dans un établissement médical.

Il est également possible de poursuivre ce traitement à titre de prévention secondaire à long terme permettant une meilleure circulation sanguine par vasodilatation dès les premiers symptômes de la maladie.

Thérapie magnétique pulsée brevetée Biomag 3D. Comment ça marche ?

Le principe de base de la thérapie pulsée Biomag 3D est la génération de pulsions électromagnétiques. Ces pulsions traversent les vêtements et toute la profondeur du tissu jusqu’à l’endroit d’application ciblée. Les pulsions ont des paramètres biotrophes spécialement développés (par exemple, la fréquence, la forme, l’intensité), de manière à avoir la meilleure influence sur divers problèmes de santé.

En général, ce traitement sur le principe des pulsions électromagnétiques est appelé la magnétothérapie pulsée (en anglais PEMF).

En outre, la technologie brevetée 3D Biomag assure une forme plus précise et continue des pulsions, augmente la puissance, permettant aux pulsions d’agir de différents côtés

La magnétothérapie pulsée n’est pas destinée directement au traitement de l’ischémie des membres. Le traitement ne peut être recommandé que par un médecin. Vous pouvez utiliser la magnétothérapie pulsée dans le cadre d’une ischémie des membres pour diminuer la douleur, stimuler le flux sanguin et réduire l’inflammation.

Informations importantes

Lisez attentivement les instructions fournies par le fabricant et consultez un médecin au sujet de votre état de santé avant d’utiliser tout appareil médical.

Biomag® Lumina 3D-e est un appareil thérapeutique actif – dispositif médical destiné à être utilisé de manière indépendante ou associé à d’autres procédures et dispositifs médicaux comme thérapie de complément dans
le cadre d’un projet thérapeutique global.

Le but des applications de magnétothérapie pulsée Biomag® à basse fréquence est d’utiliser ses effets biologiques sur les tissus, de façon à ce qu’elles contribuent à l’atténuation de certaines manifestations (symptômes) de maladies. Il s’agit avant tout de douleur, oedèmes, spasmes, modifications de la microcirculation ainsi que d’aide à la cicatrisation et d’atténuation d’autres symptômes influençables par ces effets.

Des changements physiologiques dans les tissus surviennent suite aux applications de la magnétothérapie pulsée Biomag® en conséquence de l’atténuation de la douleur et avant tout de la vasodilatation induite des capillaires et pré-capillaires et des effets thérapeutiques ultérieurs qui en découlent :

  • antalgique – antidouleur, atténuation de la sensation de douleur
  • cicatrisant – avec aide à la régénération, effets anti-inflammatoires et antirhumatismaux
  • anti-gonflement – anti-oedémateux
  • myorelaxant – détendant les spasmes (crampes)
  • vasodilatateur – surtout amélioration de la microcirculation
  • métabolique et détox – accélère l’élimination des substances nocives et des métabolites issus du métabolisme

Conçu pour être utilisé sur la peau intacte, avec une couche de protection, par exemple une pièce de tissu jetable.

Lors de l’utilisation de l’appareil Biomag® Lumina 3D-e, il est nécessaire de notamment respecter les Principes de sécurité d’utilisation (p. 28) ainsi que les Contre-indications / Indications (p. 5) et d’utiliser l’appareil dans les conditions ambiantes prescrites.

Les informations de sécurité élémentaires sont également indiquées sur l’écran de l’appareil.

En raison des contre-indications énumérées ci-dessous, les appareils et applicateurs de magnétothérapie pulsée Biomag ne sont pas autorisés. Le non-respect des contre-indications peut nuire à la santé du patient ou de l’opérateur de l’appareil !

Si vous n’êtes pas sûrs de bien comprendre les contre-indications et principes d’une utilisation sûre, utiliser les contacts. suivants. Ainsi, vous éviterez des problèmes possibles.

  • Grossesse
  • Stimulateur cardiaque
  • Hémorragie
  • Menstruation
  • Tumeur
  • Sepsis sévère
  • Fièvre
  • Tuberculose active
  • Mycose au niveau de la zone d’application
  • Affection neurologique accompagnée de crises
  • Hyperfonctionnement thyroïdien
  • Glandes surrénales hyperactives
  • Myasthénie (Myasthenia gravis)
  • Maladies de l’hypothalamus et de l’hypophyse
  • Psychoses
  • Douleurs d’origine inconnue
  • Diagnostic non déterminé
  • Contradiction avec un traitement thérapeutique, prescrit par les professionnels de la santé

Si vous avez un applicateur de lumière polarisée AL16-LUM, d’autres contre-indications seront à suivre :

  • Un éclairage direct dans les yeux (s’applique lorsqu’une lumière polarisée est utilisée)
  • Dans les troubles métaboliques présentant une photosensibilisation de la peau et lors de l’utilisation de photo stimulants (la lumière polarisée incluse)

Effets secondaires :
Lors de l’application, il faut accorder une attention particulière aux patients atteints d’hypotension (ou avec tendance à l’hypotension) et d’hypertension.
Il faut évaluer les effets et utilisations individuels de la magnétothérapie selon l’état concret et les réactions de chaque patient.

En cas de réactions inattendues, interrompez les applications ! Il est recommandé de poursuivre l’application après un contrôle par le médecin traitant, sur base de ses instructions.

Cette liste de contre-indications est non exhaustive. Suivez toujours les contre-indications que vous trouverez dans la version actuelle des instructions d’origine. Ce manuel vous a été fourni par le fabricant avec votre appareil (il s’applique lors d’utilisation de la lumière polarisée)