Arthrose des articulations - Description et l’entretien

Ressentez-vous des douleurs articulaires ? Ressentez-vous des douleurs lorsque vous bougez et vos articulations sont-elles raides après une période d’inactivité prolongée ? Il est possible que vous souffrez de l’arthrose des articulations.

Avertissement :Ne vous basez pas sur cet article ou tout autre article sur Internet pour établir un diagnostic. Seul un médecin peut poser un diagnostic. Ne retardez pas une visite chez le médecin et prenez votre santé en charge à temps.

Cherchez-vous une solution pour vos douleurs, œdèmes et inflammations ? Essayez la magnétothérapie pulsée 3D brevetée Biomag.
Actuellement, essai offert. Prenez rdv ici dès aujourd’hui.
Faire un essai
Arthrose des articulations - Description et l’entretien
Photo : Arthrose des articulations

Description de l’arthrose des articulations et causes de son apparition

L’arthrose est généralement considérée comme une manifestation isolée de l’arthrose des membres supérieurs ou inférieurs.

L’arthrose est une maladie dégénérative qui limite les mouvements des articulations et entraîne leurs lésions. Elle survient le plus souvent à un âge avancé et est causée par une charge excessive exercée sur les articulations.

L’arthrose provoque la perte de cartilage articulaire et la croissance du tissu osseux autour de l’articulation. Les excroissances osseuses provoquent une douleur qui s’intensifie au fur et à mesure que la maladie progresse.

Le développement de l’arthrose peut être accéléré en raison de :

  • blessures articulaires,
  • endommagement du cartilage articulaire,
  • fractures,
  • maladies rhumatismales et métaboliques,
  • obésité et la surcharge articulaire.

L’arthrose peut survenir au niveau des grosses comme des petites articulations. Par exemple, l’arthrose des doigts, des orteils.

Les limitations de mouvement sévères sont des conséquences particulièrement handicapantes de l’arthrose des grosses articulations telles que :

  • arthrose du genou – gonarthrose,
  • arthrose de la hanche – coxarthrose,
  • arthrose de l’épaule – omarthrose.

Tous ces cas présentent une affection douloureuse qui limite les mouvements et doit souvent être traitée par chirurgie lorsqu’elle atteint un stade avancé.

Traitement de l’arthrose des articulations – se débarrasser de la douleur

L’objectif du traitement de l’arthrose des articulations est de soulager la douleur et de ralentir la progression de la maladie.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (inhibiteurs de la cyclooxygénase, anti-inflammatoires non spécifiques – Brufen, Diclofénac et autres) sont généralement utilisés pour soulager la douleur ainsi que pour réduire la fièvre et l’inflammation. Ces médicaments présentent moins d’effets indésirables en comparaison avec les corticostéroïdes qui agissent également contre l’inflammation.

Dans les deux groupes, un suivi médical rapproché est nécessaire pour suivre les effets indésirables.

  • Coxarthrose – arthrose de l’articulation de la hanche
  • Gonarthrose – arthrose de l’articulation du genou.
  • Antirhumatismaux non stéroïdiens – un médicament non stéroïdien agit contre les douleurs, les manifestations de l’inflammation et la fièvre.
  • Omarthrose – arthrose de l’articulation de l’épaule.

En règle générale, une rééducation active sans charge et une thérapie physique des articulations affectées sont recommandées. Une cure thermale est également recommandée. La rééducation et la cure thermale sont importantes pour soutenir la mobilité des articulations de la colonne vertébrale affectées par la maladie, pour ralentir la progression et atténuer certaines manifestations de la maladie, en particulier la douleur et l’œdème.

Toute une panoplie de méthodes est utilisée : massages, bains, cryothérapie, recours à des courants électriques thérapeutiques et champs magnétiques.

Le traitement chirurgical, qui représente le remplacement d’une partie ou de la totalité de l’articulation (endoprothèse totale), n’est indiqué que pour stades sévères de la maladie.

La prévention idéale de l’arthrose consiste à maintenir un poids optimal, une bonne condition physique et des exercices pour faire travailler les articulations et les muscles.

La magnétothérapie pulsée à basse fréquence, ayant des effets vasodilatateurs, analgésiques, cicatrisants et anti-inflammatoires, a une place importante dans le traitement de rééducation de certaines manifestations de l’arthrose des articulations.  Elle améliore la mobilité des articulations affectées et procure un soulagement général.

La possibilité d’utilisation à domicile constitue un avantage incontestable de ce type traitement qui permet au patient de poursuivre une rééducation intensive chez soi, sans devoir se rendre dans un établissement médical.

Thérapie magnétique pulsée brevetée Biomag 3D. Comment ça marche ?

Le principe de base de la thérapie pulsée Biomag 3D est la génération de pulsions électromagnétiques. Ces pulsions traversent les vêtements et toute la profondeur du tissu jusqu’à l’endroit d’application ciblée. Les pulsions ont des paramètres biotrophes spécialement développés (par exemple, la fréquence, la forme, l’intensité), de manière à avoir la meilleure influence sur divers problèmes de santé.

En général, ce traitement sur le principe des pulsions électromagnétiques est appelé la magnétothérapie pulsée (en anglais PEMF).

En outre, la technologie brevetée 3D Biomag assure une forme plus précise et continue des pulsions, augmente la puissance, permettant aux pulsions d’agir de différents côtés

La magnétothérapie pulsée n’est pas destinée directement au traitement de l’arthrose des articulations. Le traitement ne peut être recommandé que par un médecin. Vous pouvez utiliser la magnétothérapie pulsée dans le cadre d’une arthrose des articulations pour agir sur la douleur, les œdèmes et l’inflammation.

Informations importantes

Lisez attentivement les instructions fournies par le fabricant et consultez un médecin au sujet de votre état de santé avant d’utiliser tout appareil médical.

Biomag® Lumina 3D-e est un appareil thérapeutique actif – dispositif médical destiné à être utilisé de manière indépendante ou associé à d’autres procédures et dispositifs médicaux comme thérapie de complément dans
le cadre d’un projet thérapeutique global.

Le but des applications de magnétothérapie pulsée Biomag® à basse fréquence est d’utiliser ses effets biologiques sur les tissus, de façon à ce qu’elles contribuent à l’atténuation de certaines manifestations (symptômes) de maladies. Il s’agit avant tout de douleur, oedèmes, spasmes, modifications de la microcirculation ainsi que d’aide à la cicatrisation et d’atténuation d’autres symptômes influençables par ces effets.

Des changements physiologiques dans les tissus surviennent suite aux applications de la magnétothérapie pulsée Biomag® en conséquence de l’atténuation de la douleur et avant tout de la vasodilatation induite des capillaires et pré-capillaires et des effets thérapeutiques ultérieurs qui en découlent :

  • antalgique – antidouleur, atténuation de la sensation de douleur
  • cicatrisant – avec aide à la régénération, effets anti-inflammatoires et antirhumatismaux
  • anti-gonflement – anti-oedémateux
  • myorelaxant – détendant les spasmes (crampes)
  • vasodilatateur – surtout amélioration de la microcirculation
  • métabolique et détox – accélère l’élimination des substances nocives et des métabolites issus du métabolisme

Conçu pour être utilisé sur la peau intacte, avec une couche de protection, par exemple une pièce de tissu jetable.

Lors de l’utilisation de l’appareil Biomag® Lumina 3D-e, il est nécessaire de notamment respecter les Principes de sécurité d’utilisation (p. 28) ainsi que les Contre-indications / Indications (p. 5) et d’utiliser l’appareil dans les conditions ambiantes prescrites.

Les informations de sécurité élémentaires sont également indiquées sur l’écran de l’appareil.

En raison des contre-indications énumérées ci-dessous, les appareils et applicateurs de magnétothérapie pulsée Biomag ne sont pas autorisés. Le non-respect des contre-indications peut nuire à la santé du patient ou de l’opérateur de l’appareil !

Si vous n’êtes pas sûrs de bien comprendre les contre-indications et principes d’une utilisation sûre, utiliser les contacts. suivants. Ainsi, vous éviterez des problèmes possibles.

  • Grossesse
  • Stimulateur cardiaque
  • Hémorragie
  • Menstruation
  • Tumeur
  • Sepsis sévère
  • Fièvre
  • Tuberculose active
  • Mycose au niveau de la zone d’application
  • Affection neurologique accompagnée de crises
  • Hyperfonctionnement thyroïdien
  • Glandes surrénales hyperactives
  • Myasthénie (Myasthenia gravis)
  • Maladies de l’hypothalamus et de l’hypophyse
  • Psychoses
  • Douleurs d’origine inconnue
  • Diagnostic non déterminé
  • Contradiction avec un traitement thérapeutique, prescrit par les professionnels de la santé

Si vous avez un applicateur de lumière polarisée AL16-LUM, d’autres contre-indications seront à suivre :

  • Un éclairage direct dans les yeux (s’applique lorsqu’une lumière polarisée est utilisée)
  • Dans les troubles métaboliques présentant une photosensibilisation de la peau et lors de l’utilisation de photo stimulants (la lumière polarisée incluse)

Effets secondaires :
Lors de l’application, il faut accorder une attention particulière aux patients atteints d’hypotension (ou avec tendance à l’hypotension) et d’hypertension.
Il faut évaluer les effets et utilisations individuels de la magnétothérapie selon l’état concret et les réactions de chaque patient.

En cas de réactions inattendues, interrompez les applications ! Il est recommandé de poursuivre l’application après un contrôle par le médecin traitant, sur base de ses instructions.

Cette liste de contre-indications est non exhaustive. Suivez toujours les contre-indications que vous trouverez dans la version actuelle des instructions d’origine. Ce manuel vous a été fourni par le fabricant avec votre appareil (il s’applique lors d’utilisation de la lumière polarisée)