Appareils et procédures utilisant le champ électromagnétique et l’énergie électrique. Magnétothérapie Biomag

Editor: | 28. juin 2019

Les appareils de magnétothérapie pulsée sur le marché ont divers paramètres et par conséquent le spectre des effets de ces appareils se différencie aussi.

 

Il y a de nombreux appareils curatifs utilisant le champ électromagnétique et les courants électriques. Le spectre du rayonnement électromagnétique généré est très large et, par conséquent, les effets biologiques sont également très divers. Nous ne nommons que de manière orientative certains équipements et procédures curatives, que le lecteur rencontre le plus souvent dans la vie courante et dans les soins médicaux.

Aimants permanents

Les aimants permanents font partie des plus anciens et des plus simples. Pour la production des aimants permanents sont apparus de nombreux alliages divers (à l’heure actuelle dominent les mélanges de baryum et de fer et, éventuellement, de samarium, de cobalt, de néodymium). Ces aimants permanents s’appliquent habituellement sur le corps.

Aimants ferrites

L’aimant ferrite classique (pour tableaux) peut avoir à une distance d’1 cm de sa surface une induction magnétique d’approximativement 30 à70 mT (militesla), à savoir mille fois plus grande que le champ de la terre. A une distance d’environ 30 cm de la surface de l’aimant ferrite, son champ est comparable au champ de la terre.

Magnétophores

Les magnétophores sont en feuille de matière plastique molle, dans laquelle sont incorporées des particules ferromagnétiques molles, qui sont magnétisées en échiquier. L’induction à la surface du magnétophore est de moins de 40 mT, mais, étant donné la faible épaisseur du matériau, il y a un gradient important et, à une distance de 5 cm, l’induction du champ magnétique est une fraction de l’induction à la surface.

Bio-lampes

Les bio-lampes utilisent la lumière polarisée qui, à la différence du laser, n’est ni monochromatique ni cohérente. Les effets et indications de la bio-lampe sont similaires à ceux du laser, la différence étant dans la puissance et la capacité de pénétration dans les tissus. La pénétration en profondeur des tissus est minimale pour les bio-lampes.

Courants à faibles fréquences

Les courants à faibles fréquences de 0 à 1000Hz utilisés pour la rééducation sont créés par interruption du courant galvanique, modification du courant réseau alternatif ou par génération électronique. Les courants à faibles fréquences s’appliquent à l’aide d’électrodes posées.

Courants diadynamiques

Les courants diadynamiques sont une forme très répandue de thérapie à basses fréquences. Le principe est une application de courants sinusoïdaux monophasés basses fréquences reposant sur une composante galvanique. Les courants diadynamiques s’appliquent à l’aide d’électrodes posées. Ils entraînent le réchauffement des tissus.

Thérapie sans contact à hautes fréquences

La thérapie sans contact à hautes fréquences utilise le courant alternatif avec une fréquence de plus de 100 kHz jusqu’à 300 GHz. En font partie la diathermie à ondes courtes, l’électrothermie capacitaire et l’inductothermie à induction. Pour la thérapie sans contact à hautes fréquences de ces méthodes, il se produit dans les tissus exposés, hormis d’autres effets, une transformation de l’énergie électromagnétique en énergie thermique, provoquant ainsi un réchauffement des tissus. 

Electrothérapie à distance

L’électrothérapie à distance utilise le courant électrique qui naît dans la profondeur du tissu par l’intermédiaire de l’induction électromagnétique. Par ses mécanismes d’effet, l’électrothérapie à distance forme le passage entre l’électrothérapie et la magnétothérapie. A la différence de la magnétothérapie, où le moyen curatif est avant tout le champ magnétique, il s’agit pour l’électrothérapie à distance de l’utilisation de la composante électrique du champ électromagnétique.

Magnétothérapie

La magnétothérapie fait partie des méthodes électrothérapeutiques sans contact. Pour la magnétothérapie, la composante électrique du champ électromagnétique dans les tissus (tension électrique et courant électrique) est en moyenne 100x moindre que pour l’électrothérapie classique (à contact).

La magnétothérapie utilise pour des fins thérapeutiques les effets biologiques normaux de la composante magnétique du champ électromagnétique. Un champ magnétique naît autour de chaque conducteur par lequel s’écoule le courant électrique et ses propriétés dépendent des propriétés de ce courant électrique. Cette manifestation est désignée en tant qu’induction électromagnétique.

Types et fréquences du champ magnétique

Le champ magnétique peut être: statique, alternatif et pulsé. Pour les champs magnétiques pulsés, la fréquence est également importante. Il se divise en:

  • à basses fréquences – de 0 à 100 jusqu’à 150 Hz
  • à hautes fréquences – 9 à 250 MHz, liés en groupes de basses fréquences (40 à 640 Hz)

L’effet thermique n’est en aucun cas utilisé à dessein pour la magnétothérapie à basse fréquence, ce qui la différencie de la thérapie à haute fréquence, avant tout de la méthode capacitaire. Il en ressort que la magnétothérapie pulsée à basse fréquence est une bonne méthode là où se trouvent dans les tissus des remplacements métalliques, implants, prothèses. Il a existé et existe déjà une grande quantité d’appareils de magnétothérapie, certains étant proposés également en République tchèque. Nombre d’entre eux étaient dans un passé récent vraiment d’un haut niveau technique, pouvaient s’enorgueillir de quantité de programme dits curatifs, mais étaient grands et compliquées à utiliser et ce traitement était difficilement accessible pour le patient.

Notre effort a été de produire un générateur efficace comparable aux appareils étrangers les plus complexes et que les patients peuvent utiliser eux-mêmes selon un mode d’emploi. Son principal avantage de magnétothérapie est la possibilité de l’utiliser plusieurs fois de manière répétée sur la longue durée ou quotidiennement, sans que ne se produise de surchauffe des bobines et d’interruption de l’application du champ magnétique. Par conséquent vous recevez « en mains » des appareils de la nouvelle série de magnétothérapie BIOMAG, pour que vous puissiez vous-mêmes appliquer dès les premiers signes de maladie le champ magnétique et ce encore à un moment où les problèmes sont de caractère fonctionnel et ne sont pas encore fixés. Il existe ici un grand espoir dès le début à l’aide du champ magnétique pulsé à basse fréquence (magnétothérapie) d’empêcher une nouvelle extension des problèmes et, par ex., pour l’appareil locomoteur, voire même d’empêcher une impuissance totale, ce qui n’est nullement un cas rare.

Magnétothérapie – appareils et applicateurs

Pour la thérapie par électroaimant, il faut non seulement un générateur propre qui, dans la majorité des cas, est un appareil complexe, émettant des impulsions électriques, mais aussi un applicateur – qui sont des bobines de formes diverses. Des applicateurs à plaque ou des bobines de fils, créant un champ magnétique homogène, tout comme des applicateurs en forme de cylindre creux, que nous appelons solénoïdes, s’utilisent couramment et efficacement. Ces applicateurs apparaissent selon les résultats cliniques existants, surtout pour les applications dans la profondeur du tissu, comme les plus efficaces. Ce sont justement ces applicateurs qui s’utilisent pour les appareils de la nouvelle série BIOMAG et, de plus, spécialement aménagés pour que le champ magnétique généré atteigne les parties du corps humain qui le réclament.

Nous avons déjà parlé des paramètres biotopes du champ magnétique, dont la connaissance est importante pour un effet curatif optimal. Au total, il y a plusieurs de ces paramètres, mais les plus importants sont au nombre de trois. Nous avons déjà parlé de l’induction, il s’agit de l’un des paramètres les plus importants. Un autre paramètre important est la fréquence des impulsions ou leur nombre par seconde.

Magnétothérapie à basse fréquence

Dans notre magnétothérapie dite à basse fréquence, les fréquences allant de 1 à 25-81 impulsions/sec sont le plus souvent employées. La combinaison la plus adaptée de fréquence d’impulsions, ayant un effet curatif, est intégrée dans l’appareil qui vous est proposé. Les impulsions peuvent être dans des intervalles réguliers ou en certains paquets. Il s’agit au juste d’un groupe d’impulsions courtes se suivant de très près, puis s’ensuit une courte pause, et le tout se répète à nouveau.

Un autre paramètre pratiquement le plus important est la forme de l’impulsion. La réponse biologique du tissu dépend de ce paramètre. En théorie, il est possible de créer une grande quantité de variations de ces impulsions. Les combinaisons les plus efficaces et éprouvées d’impulsions ont ensuite été utilisées lors de la construction des appareils de magnétothérapie de la série BIOMAG.

Appareils et procédures utilisant le champ électromagnétique – Vos questions

Les informations sur les appareils et procédures utilisant le champ électromagnétique ont retenu votre attention? Vous voulez savoir comment la magnétothérapie peut vous aider pour vos problèmes? Contactez-nous. Nos conseillers spécialisés seront heureux de répondre à vos questions.